L’arabo-frison

La race Arabo-Frison: la petite race qui monte… qui monte… et ne s’arrête pas …

( En photo Dark Udo et Louis Basty au Salon du cheval Paris)

Non pas un simple croisement entre un pur sang arabe et un frison, la race Arabo -Frison est l’aboutissement de plus de 35 ans de recherche et d’études faites à partir des années 60 par des passionnés et spécialistes de la génétique des 2 races, pour aboutir aux premiers étalons reconnus de race Arabo-Frison .

Ces athlètes noirs portaient jusqu’ici entre 63 et 90% du sang d’anciennes lignées choisies de purs Frisons et entre 3 et 38% du sang des meilleures lignées sportives de Pur Sang Arabes égyptiens.

Ces plus de trente années furent menées à la sélections des lignées et des gènes, et à divers tests dont la pratique de sport à haut niveau

Les Arabo-frisons ont ainsi une forte concentration de gènes sportifs et endurants associés à un caractère remarquablement stable et sûr, une vive intelligence, et une générosité sans faille . Un cheval à la fois sportif et polyvalent pouvant servir du débutant aux plus exigeants des cavaliers de sport.

On les retrouve dans des disciplines aussi variées que l’attelage et le dressage ou ils excellent mais aussi le CSO, le TREC le complet et la randonnée . L’avenir pourrait ajouter à la liste l’endurance et chaque année voit améliorer ses prestations et performances sur des compétitions de niveau international

Ce cheval qui cumule la noblesse et les qualités des deux races , se distingue de son proche cousin Frison par un engagement majoré ,des allures aériennes plus allongées, et permet à ceux, qui, amoureux du Frison, déploraient, par leur manque d’endurance, de ne pouvoir les emmener en concours, de pouvoir assouvir pleinement leurs souhaits….L’Arabo Frison rend à la souche frisonne comme il y une centaine d’années, le potentiel de réussir aux plus hauts niveaux sportifs

Aujourd’hui, l’enthousiasme pour cette jeune race stimule les éleveurs et à l’instar de Jan Driessen un des fondateurs de la race , on voit émerger en europe de nouvelles initiatives. De nouveaux courants de sangs sont testés. Bien que la qualité des génétiques existantes aient déjà fait leurs preuves, on travaille encore et toujours à améliorer les performances de cette race déjà exceptionnelle

Cette nouvelle race en pleine expansion se voit chaque année dotée de nouveaux apports génétiques multipliant à terme un potentiel de performance déjà impressionnantes

Cette toute jeune race reconnue à Bruxelles et enregistrée à l’IFCE ( Haras Nationaux ) en France, se retrouve dans divers studbooks Européens . Toutefois seul le studbook mère Belge EAFS est autorisé à l’appellation Arabo-Frison. Ce Studbook est représenté en France par l’Association Française du Cheval Arabo-Frison ( AFCAF)

On comptait en 2016, 283 chevaux inscrits et enregistrés en France pour environ 2000 dans le monde . Cette toute jeune race séduit  et rencontre un véritable engouement qui touche autant le public profane pour une activité de loisir que des professionnels de haut niveaux. L’enthousiasme qu’elle suscite n’a d’égal que les bonnes surprises qu’elle occasionne . Chaque année voit donc non seulement son nombre augmenter mais se répendre pour atteindre tous les continents …

Une petite race de grands talents qui, bien gérée, a de beaux jours devant elle … A découvrir absolument